La commande des entrainements électromécaniques est l’une des applications des convertisseurs statiques. Cette commande nécessite l’association d’une machine électrique (à courant continu, asynchrones, synchrones, ou autres) dont le fonctionnement est à vitesse variable en lui conservant un couple optimum, à un convertisseur statique (redresseur, hacheur, gradateur ou onduleur). Alors, on ambitionne d’étudier et d’analyser les possibilités de cette association en vue de la commande.

L’apport des convertisseurs statiques tels que la possibilité de fonctionner dans les quatre quadrants des axes couple vitesse, la régulation de la vitesse et le contrôle des convertisseurs électromécaniques font l'objet du présent recueil.

Ce document s’adresse aux étudiants de la formation Licence en électromécanique, dans le cadre du programme officiel. Mais bien entendu il peut être utile pour tous ceux qui désirent approfondir leurs connaissances ou avoir un document de base en matière de la commande des entrainements électromécaniques.

Ce recueil comprend quatre chapitres organisés comme suit :

Le premier chapitre «Notions de base» s'intéresse aux rappels sur les moteurs à courant continu à excitation indépendante, les caractéristiques statiques et dynamiques, le principe de réglage de la vitesse et la commande des moteurs à courant continu.

Le deuxième chapitre «Commande des convertisseurs statiques » donne un panorama de stratégies de commande et s’intéresse particulièrement aux techniques MLI et  SVM.

Le troisième chapitre de ce recueil «Commande d’un moteur asynchrone » a pour ambition de détailler la commande des moteurs à courant alternatif en particulier le moteur asynchrone. La structure, le fonctionnement, les caractéristiques, le modèle du moteur asynchrone, le principe de réglage de la vitesse et la commande sont également traités dans ce chapitre.

Le dernier chapitre de ce cours a été consacré à la «Commande d’un moteur synchrone ». Après quelques rappels sur la structure, le fonctionnement de la machine synchrone et ses caractéristiques statiques et dynamiques, on s’est intéressé à sa  modélisation en vue de l’autopiloté pour un fonctionnement en moteur.